22/02/2008

Anticorrida: Renaud chante "rouge sang"


Entre ce sang qui coule sur le sable de l'arène
Et fait vibrer la foule barbare, inhumaine

Ce sang rouge qui jaillit
Comme l'eau des fontaines
Du taureau accroupi sous l'acier madrilène

Et puis le sang versé hier à Tienanmen
Qui a éclaboussé vos mémoires et la mienne

Comme une étrange ressemblance
Même douleur, même peine
Comme une étrange ressemblance
Même couleur, d'où qu'il vienne

Entre ce sang qui coule
Sur le flanc des baleines
Harponnées dans la houle
Décimées par centaines

Celui des loups, des ours
Dans les steppes lointaines
Abattus dans leur course pour une vie sans chaîne

Et le sang qui rougit, la peau de porcelaine
De ces enfants d'Asie, birmanes, tibétaines

 Comme une étrange ressemblance
Même douleur, même peine
Comme une étrange ressemblance
Même couleur, d'où qu'il vienne


Six milliards de consciences
Et combien appartiennent
A cette triste engeance
A ce troupeau de hyènes

Qui voit des différences
Entre toutes ces haines
Ces torrents de souffrances
Animales ou humaines

La mort est un théâtre dans tous les cas obscène
Le rouge, l'écarlate coule des mêmes veines
 Comme une étrange ressemblance
Même douleur, même peine
Comme une étrange ressemblance
Même couleur, d'où qu'il vienne

Comme une étrange ressemblance
Même douleur, même peine

11:51 Écrit par Chris dans Vidéos | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |