10/04/2008

Parce qu'on ne peut pas tout faire au nom de l'art!

image0034
 
En 2007, Guillermo Vargas Habacuc, supposément un artiste, a pris un chien
abandonné dans la rue, l'attacha avec une très courte corde au mur d'une
galerie d'art et l'a laissé mourir lentement de faim et de soif.
Pendant plusieurs jours, autant l'auteur de cette cruauté tout comme les
visiteurs de la galerie d'art ont observé impassible l'agonie du pauvre
animal jusqu'à sa mort d'inanition après avoir passé par un calvaire
douloureux, absurde et incompréhensible.
Ce n'est pas tout : la prestigieuse Biennal Centroaméricaine d'Art a décidé,
de façon incompréhensible, que la sauvagerie que venait de commettre cet
individu était de l'art et en conséquence, Guillermo Vargas Habacuc a été
invité a répété sa cruauté dans la version 2008 de l'événement.
Empêchons le en signant cette pétition (cliquez ici) !!!
image0065

13:51 Écrit par Chris dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.