24/02/2008

Aidez les Galgos

J'avais déjà parlé du sors réservé aux galgos en Espagne (cliquez ici) . Ces chiens sont condamnés à une mort lente et pénible dans leur pays. Heureusement, certaines personnes ont décidé de lutter contre cette barbarie en recueillant, soignant et ramenant ces chiens, pour qu'ils puissent enfin vivre!

Voici une vidéo d'adoption qui a eu lieu le 1er décembre dernier dans la région de Charleroi, grace à l'association Scooby Belgium de Tournai (voir le site de Scooby Belgium)

 Si vous aussi vous désirez donner une chance à un galgos, n'hésitez pas à contacter l'une de ces associations oeuvrant dans le sauvetage de ces chiens.

10:41 Écrit par Chris dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/02/2008

Quand vous l'abandonnez...

Qui n'a pas craqué devant le regard d'un chiot ou d'un chaton dans une vitrine?  Ben oui, c'est humain! Ce qui l'est moins, c'est ce qui se passe, une fois que l'animal grandit et n'est pas comme on aurait voulu qu'il soit... La boule de poils n'est plus ce qu'elle était, elle prend trop de place et nous empêche de voyager sans contrainte, et puis après tout, ce n'est qu'un animal, et les refuges sont faits pour ça non? Bien sur! Alors, pourquoi s'en faire? Regardez cette vidéo et voyez la vie de rêve que vous offrez à votre compagnon en l'abandonnant...

En Belgique, les refuges accueillent chaque année près de 40.000 chiens dont 28.000 abandons volontaires !

L'adoption ne doit pas se prendre à la légère!!!


10:51 Écrit par Chris dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/02/2008

Anticorrida: Renaud chante "rouge sang"


Entre ce sang qui coule sur le sable de l'arène
Et fait vibrer la foule barbare, inhumaine

Ce sang rouge qui jaillit
Comme l'eau des fontaines
Du taureau accroupi sous l'acier madrilène

Et puis le sang versé hier à Tienanmen
Qui a éclaboussé vos mémoires et la mienne

Comme une étrange ressemblance
Même douleur, même peine
Comme une étrange ressemblance
Même couleur, d'où qu'il vienne

Entre ce sang qui coule
Sur le flanc des baleines
Harponnées dans la houle
Décimées par centaines

Celui des loups, des ours
Dans les steppes lointaines
Abattus dans leur course pour une vie sans chaîne

Et le sang qui rougit, la peau de porcelaine
De ces enfants d'Asie, birmanes, tibétaines

 Comme une étrange ressemblance
Même douleur, même peine
Comme une étrange ressemblance
Même couleur, d'où qu'il vienne


Six milliards de consciences
Et combien appartiennent
A cette triste engeance
A ce troupeau de hyènes

Qui voit des différences
Entre toutes ces haines
Ces torrents de souffrances
Animales ou humaines

La mort est un théâtre dans tous les cas obscène
Le rouge, l'écarlate coule des mêmes veines
 Comme une étrange ressemblance
Même douleur, même peine
Comme une étrange ressemblance
Même couleur, d'où qu'il vienne

Comme une étrange ressemblance
Même douleur, même peine

11:51 Écrit par Chris dans Vidéos | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

18/02/2008

Pétition contre la castration à vif des porcelets

castration

Voici une autre pétition lancée par GAIA, il s'agit cette fois de lutter contre la castration à vif des porcelets. Chaque année, environ 5,6 millions de porcelets sont castrés à vif en Belgique. Cette opération est horriblement douloureuse pour ces animaux. Pour tenter de mettre fin à cette pratique scandaleuse, GAIA lance une pétition que vous pouvez soit signer en ligne (cliquez ici), soit imprimer (cliquez ici) et la faire signer au plus grand nombre de personnes possible.

Encore une fois, chaque signature compte!

09:12 Écrit par Chris dans Pétitions | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/02/2008

Pétition contre la chasse aux chats

jachtgeweer

 

Chaque année en Belgique, des milliers de chats sont abattus par balle par des chasseurs. Cette cruauté inutile doit s'arrêter!

GAIA ainsi que plusieurs associations de protection animale ont décidé de mener un combat contre cette chasse en Belgique.

Vous pouvez les aider en signant la pétition en ligne (cliquez ici)  ,ou encore,en imprimant la pétition et en la faisant signer au plus grand nombre de personnes possible (cliquez ici)

zwerfkattenChaque signature peut faire la différence! merci!

 

19:23 Écrit par Chris dans Pétitions | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/02/2008

Vaillant, petit pigeon pas comme les autres...

vaillant2
"La vie nous donne ces presque rien,
De l'air, de la force , du temps sans fin,
Et puis, tout ça nous manque,
C'est là qu'on comprend,
La vie donne, elle nous donne,
et nous reprend..."
(extrait de la chanson "la vie nous donne" de Yannick Noah)

09:27 Écrit par Chris dans Hommages | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Au revoir Vaillant...

PICT005802


Elle était belle et émouvante ton histoire. Les enfants t'avaient trouvé près de l'église du village, en face de l'école, c'était un après midi d'avril ensoleillé. On t'a tout de suite adopté. Tu as grandi et tu t'es attaché à nous autant qu'on s'est attaché à toi. Pour te protéger des chiens, on t'a mis dans un poulailler, tu t'es habitué à ta nouvelle maison, tu étais heureux et devenais magnifique. Tu nous faisais bien rire: tu jouais avec les enfants, tu jardinais avec papy, tu tapais au carreau avec ton bec... Il y a quelques semaines, tu as eu un petit accident et le vétérinaire est venu te voir, tu avais une aile cassée, mais après quelques temps en cage, tu revolerais. La chance te souriais une seconde fois. Tu trouvais le temps long et tournais en rond dans ta cage, il était temps de te rendre ta liberté, c'était vendredi dernier. Tu continuais à nous faire rire avec tes espiègleries... Ce mardi 12 février au matin, il faisait beau, tu as voulu suivre la voiture qui conduisait les enfants à l'école. Te voyant en danger, papy a fait demi tour pour te sauver, mais il était déjà trop tard, tu avais été fauché en plein vol. Cette fois, la chance t'avait quitté. Tout le monde a pleuré, les enfants, pour te rendre hommage ont écrit à la craie sur le sol "Vaillant on t'aime", comme si tu pouvais le lire de là haut. A présent, tu reposes à coté de notre Pupuce. Désormais, chaque regard vers l'extérieur nous tire un grand soupir, notre ciel est vide, tu nous manques... on ne t'oubliera jamais.

PICT006002

08:39 Écrit par Chris dans Hommages | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |