27/07/2005

Triste condition pour les truies

Voici une triste description de ce qu'est la vie d'une truie dans les élevages industriels, desquels 95% des porcs sont issus.
Après l'insémination, la truie attend environ 3 mois 1/2 enchaînée dans un boxe individuel (moins les reproducteurs bougent, moins ils ont besoin de nourriture). Une semaine avant la naissance des porcelets, la truie est enfermée dans une cage de mise bas, l'empêchant de bouger (pour éviter qu'elle n'écrase ses petits, ce qui n'arrive jamais dans la nature), mais conçue pour que ses petits puissent têter, ce qui provoque une grande frustration chez l'animal qui ne peut contruire son nid ou avoir de contacts directs avec eux. Les truies passent ainsi la majeure partie de leur vie enceintes et sanglées. Elles ont deux portées par an soit 18 porcelets qu'elles allaitent deux semaines, alors que huit sont normalement nécessaires.
Après une vie entière d'immobilisation et de malnutrition, leurs membres sont trop faibles pour les porter, alors, elles sont traînées par treuil dans les camions qui les conduiront vers l'abattoir. Là, le cauchemar de ces animaux est loin d'être terminé: les méthodes d'étourdissement n'étant que plus ou moins efficaces, beaucoup d'entre-eux seront encore conscients lors de l'égorgement et de l'ébouillantage.

Voici une pétition pour interdire l'élevage en batterie des truies dans l'union européenne:
http://www.vegelist.online.fr/frame/f_petition.htm





22:44 Écrit par Chris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.